Ce déploiement unique de Kiwa KOAC de la technologie LCMS implique l’installation de capteurs LCMS à l’avant du véhicule plutôt qu’à l’arrière afin de prendre en charge le fonctionnement simultané de la technologie SCRIM; une première dans l’industrie.

Les principaux défis à relever pour intégrer tous les sous-systèmes dans un même véhicule concernaient non seulement la gestion d’une quantité énorme de données (3-5 Go par kilomètre; capacité de production jusqu’à 300 km/jour), mais également le positionnement des différents capteurs. « Ces capteurs ont dû êtres montés de manière à ce qu’aucun d’entre eux n’influence les autres de manière négative ». «Par exemple, la trace d’eau créée lors des tests de résistance au dérapage ne doit pas affecter les scanners laser 3D, qui ont besoin d’un sol sec pour fonctionner correctement», a déclaré Eelke Vromans, responsable de l’unité de tests sur route de Kiwa KOAC.

Pour lire l’intégralité de l’article publié par Robert H.W. Hajema de Kiwa KOAC le 7 novembre 2018:

Article PDF et Article sur LinkedIn